Antoine Jolicoeur Desroches: Mes prédictions pour le championnat du monde Ironman

Cette fin de semaine aura lieu le championnat du monde Ironman à Ste-Georges, en Utah! Cette année on aura le droit à deux championnats du monde Ironman, soit celui-ci à Ste-Georges (championnat du monde Ironman 2021 qui a été reporté en 2022) et celui à Hawaii en October.

Étant donné que le dernier championnat du monde était en 2019, c’est une course qui est particulièrement attendue.

Étant donné que cette course a lieu plus tôt dans la saison et sur un parcours différent, cela pourrait bouleverser les cartes et certaines personnes pourraient nous surprendre en remportant la course. Par exemple, c’est l’occasion idéale pour un/e triathlète qui ne tolère pas très bien la chaleur et l’humidité d’Hawaii d’avoir un très bon résultat ou même de remporter la course. En effet, même s’il peut faire chaud à Ste-Georges, ce n’est tout de même pas la grosse chaleur et l’humidité de Kona! Un autre facteur important à considérer est l’altitude. En effet, Ste-Georges se situe à une altitude of 2 700 pieds (800m), ce qui n’est pas énorme, mais cela peut tout de même être un facteur important à considérer. En effet, la majorité des triathlètes ont dû adapter leur entraînement pour être prêt à compétitionner à cette altitude. Par exemple, les Norvégiens Gustav Iden et Kristian Blummenfelt se sont entraînés au center d’entraînement à Sierra Nevada, en Espagne, qui se situe à une altitude de 2320 m.

not absent

Malheureusement plusieurs triathlètes ne seront pas présents pour cette edition du championnat du monde. Parmi les absents on retrouve notamment:

Jan Frodeno qui a une fracture partielle du tendon d’Achille

– Lucy Charles-Barclay qui a une fracture de stress à une hanche

– Javier Gomez et Joe Skipper qui ont tous les deux eu le Covid et qui n’auraient donc pas eu être en pleine form le jour J

— Laura Philipp qui an annoncé cette semaine qu’elle a testé positif pour le Covid

– Patrick Lange qui a eu un accident de vélo il ya quelques mois et qui s’est blessé à une épaule

Voici mes prédictions du top 5 pour les femmes et les hommes

Femmes

Anne Haug

Étant donné que Laura Philipp et Lucy Charles-Barclay ne seront pas au départ du championnat du monde, ma favorite pour remporter la course est Anne Haug. Haug a remporté la dernière edition du championnat du monde Ironman et je crois qu’elle pourra répéter cette exploit cette fin de semaine. Haug est de loin la meilleure coureuse sur la ligne de départ et c’est là qu’elle devra faire la différence.

Kat Matthews

Matthews est probablement la triathlète sur la ligne de départ avec le moins d’expérience en triathlon, mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle n’a pas de chance de monter sur le podium, ni de remporter la course. Matthews a débuté sa carrière de triathlète professionnelle en 2019, mais en peu de temps elle a démontré son gros potentiel. En début de saison 2022 elle a remporté le 70.3 de Lanzarote en battant Anne Haug par plus de 4 minutes!

Skye Moench

La triathlète américaine a eu beaucoup de succès sur la distance Ironman ces dernières années en remportant l’Ironman de Chattanooga et Boulder en 2019 et le championnat Ironman Européen en 2019.

Lisa Norden

La vice-championne des Jeux Olympique de 2012 (elle a terminé au sprint avec Nicola Spirig) est l’une des meilleures cyclistes sur la liste de départ. Le parcours de Ste-Georges est un parcours idéal pour lui permettre de prendre la tête en vélo et tenter de se créer une avance sur ses compétitrices, particulièrement sur Anne Haug.

Daniela Ryf

Je ne pouvais pas ne pas inclure Daniela Ryf dans mes prédictions pour le top 5. Bien que récemment elle n’a pas été autant dominante qu’auparavant, si elle a retrouvé son niveau de forme des dernières pour sétées illes non le top 5, mais possiblement même monter sur le podium.

Homes

Gustav Iden

Ce serait très surprenant qu’Iden ou Blummenfelt ne se retrouvent pas sur le podium cette fin de semaine. En fait, il est fort probable que ces deux triathlètes se partagent les positions 1 et 2. Il est toutefois très difficile de prédire qui entre ces deux Norvégiens va monter sur la plus haute marche du podium. Ces deux triathlètes ont démontré qu’ils peuvent exceller autant sur la distance Sprint, Olympique, demi Ironman que sur la distance Ironman. La raison pourquoi je crois qu’Iden a plus de chance de remporter cette course, c’est sa grande capacité en vélo, particulièrement dans les montées. C’est la, selon moi, qu’il pourra faire la différence.

Kristian Blummenfelt

Je m’attends à une chaude lutte entre Iden et Blummenfelt. Ces deux triathlètes vont se pousser l’un et l’autre en vélo et en course à pied. En 2021 il a remporté l’Ironman de Cozumel en un temps de 7h21 (avec une natation avec le courant) et en complétant le marathon en 2h35.

Alistair Brownlee

Alistair Brownlee n’a pas été aussi dominant en triathlon longue distance qu’il l’a été sur le circuit ITU. Par contre ce champion Olympiques des Jeux Olympiques de 2012 et 2016 est définitivement l’un des favoris pour cette fin de semaine. Égallement, la parcours de Ste-Georges est un parcours qui lui convient particulièrement étant donné qu’il est un excellent grimpeur en vélo. Il l’a démontré en 2017 lors du 70.3 Ste-Georges en menant du début du vélo jusqu’à l’arrivée pour remporter le triathlon devant Sanders et Kienle.

Lionel Sanders

Le parcours et la météo de Ste-Georges conviennent très bien à Lionel Sanders. Ses chances de remporter un championnat du monde sont beaucoup plus élevées à Ste-Georges qu’à Hawaii, selon moi. Par contre, pour ce faire il devra battre les deux Norvégiens, ce qui n’est pas chose facile! Tout comme Sam Long, Sanders devra rattraper son retard après la natation et il devra donc redoubler d’effort en vélo. Ce travail en surplus en vélo risque fort probablement d’affecter son marathon. Par contre, avec Sanders rien n’est impossible!

Sam Long

Long a récemment été frappé par une voiture lors d’un entraînement en vélo. On peut donc se demander comment cela va affecter sa performance en fin de semaine. Par contre, si cet incident n’a pas trop affecté sa préparation il a de très bonnes chances de terminer dans le top 5. Le problème, c’est qu’il devra redoubler d’effort en vélo pour rattraper son retard après la natation . Par contre, s’il peut collaborer en vélo avec d’autres triathlètes pour rejoindre les devants de la course, il a les capacités de courir un marathon très rapide.

Leave a Comment